Appel à contributions: Achille Chavée

Dossier Textyles. Coordination : Gérald Purnelle et Gwendoline Morán

Achille Chavée est décédé le 4 décembre 1969. Cinquante ans après ce décès, la revue Textyles consacrera en 2019 un numéro thématique à cette personnalité majeure des lettres belges, reconnu comme la figure centrale du surréalisme dans la région du Hainaut. Chaque aspect de son parcours mérite d’être étudié ou réinvesti ; les « thèmes » ouverts aux propositions de contributions sont donc multiples. Ainsi sera-t-il loisible d’aborder (la liste suggérée n’a rien de limitatif) :

  • le parcours politique du militant communiste, du militant wallon, du résistant ; son engagement dans les Brigades internationales lors de la Guerre d’Espagne ;
  • son rôle dans la création et l’animation des différents groupes surréalistes qu’il a fondés dans le Hainaut (Rupture, Groupe surréaliste du Hainaut, Haute nuit) ;
  • ses relations avec les autres groupes surréalistes, français ou bruxellois, et son positionnement ;
  • son rôle dans la fondation du Daily Bul et dans l’invention de la pensée Bul ;
  • la figure paradoxale incarnée par Achille Chavée, localement et institutionnellement, dans le champ littéraire belge ;
  • son positionnement philosophique ;
  • son œuvre poétique, que ce soit à travers la question de l’écriture automatique et de l’orthodoxie surréaliste ou, à l’inverse, de l’autonomie d’une poétique dans son évolution ;
  • la pratique de l’aphorisme, dans un champ surréaliste belge où cette forme occupe une place spécifique ;
  • ses relations avec le monde de l’art.

Les propositions, entre 1500 et 2500 signes, sont à adresser à Gérald Purnelle (Gerald.Purnelle@uliege.be) et Gwendoline Morán (gwen_moran@hotmail.com) pour le 1er juin 2018 au plus tard. Le comité de la revue rendra un avis le 1er septembre 2018. Les articles seront à remettre en décembre 2018.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.